• Séminaire / Formations,

Recherches participatives

Publié le 23 septembre 2021 Mis à jour le 27 juillet 2022
Date(s)

du 10 octobre 2022 au 24 novembre 2022

Date : 10, 21, 28 octobre et 24 novembre 2022
Durée : 12 heures en 4 séances
Horaires : selon les sessions
Format : Présentiel
Lieu  : salle A305, bâtiment René Rémond
Nombre de participants maximum : 15
Public visé  : Tous doctorant.e.s 
Pré-requis pour la formation (matériel, installation de logiciel, etc.) : Aucun.
 
CONTEXTE DE LA FORMATION  

La recherche participative est de plus en plus mobilisée en sciences humaines et sociales. Sur la base de situations pratiques, ce module de formation doctoral permet d’en appréhender les enjeux et méthodes. 

OBJECTIFS
  • Analyser les enjeux d’une recherche participative.
  • Appréhender différentes méthodes déployées dans les recherches participatives : apports et limites. 
OUTILS ET METHODE PEDAGOGIQUE

Analyse collective sur la base de l’étude de situations pratiques. 

PROGRAMME 

MODULE 1 : Porter la voix, amplifier les voix des acteurs dans un processus participatif de production des connaissances : quelques exemples (Anna Rurka, Cref, UPN, 10 octobre 2022, 9h30-12h30).

Cette intervention propose une réflexion sur la recherche académique comme vecteur de transformations qui s’opère à travers la participation à la recherche des acteurs académiques et non-académiques. Une attention particulière sera portée aux considérations méthodologiques et éthiques liées au recueil de la parole dans un processus participatif de production des connaissances. A travers d’exemples concrets (à proposer aussi par les doctorant.e.s), les participant.e.s au module seront invité.e.s à réfléchir sur l’utilité sociale de la recherche, en tenant compte des effets que les enquêtes peuvent produire et des enjeux que certaines thématiques de recherches peuvent soulever.
 
MODULE 2 : Le contre-transfert du chercheur dans la recherche qualitative en sciences humaines et sociales (Marion Feldman, CLIPSYD, UPN, vendredi 21 octobre 2022, 14h-17h)


Après la présentation de la définition du contre-transfert, nous verrons comment l’analyse du contre-transfert du chercheur permet d’apporter des données précieuses complétant l’analyse du matériau recueilli. Il s’agit de la recherche participative du chercheur lui-même à partir des éprouvés par lesquels il est traversé, dès le choix du sujet jusqu’à l’analyse du matériau récolté, puisque la recherche en sciences humaines est caractérisée par l’interaction sujet-observateur. Cette analyse vient renforcer la validité de la recherche. 

MODULE 3 : L'exemple d'une recherche participative avec des jeunes de quartiers populaires : premières réflexions et analyses (Fanny Salane, Cref, UPN, 28 octobre 2022, 9h30-12h30).

Cette intervention repose sur une recherche participative menée par des chercheur·es, des jeunes, et des professionnel·les de la jeunesse pendant plus de 3 années, dans 10 quartiers populaires du Grand Paris. Elle présentera les questions (scientifiques, éthiques, méthodologiques, etc.) que soulève un tel type de recherche et montrera comment les acteurs impliqués dans la recherche ont tenté d’y répondre. 

MODULE 4 : La participation en pratique  (Gilles Séraphin, Cref, UPN, 24 novembre 2022, 14h00-17h00). 

Durant cette dernière séance, nous reviendrons collectivement sur  les recherches menées par les doctorant.e.s afin de déterminer avec elles et eux en quoi leur recherche est participative, et en étudier les enjeux, limites et ressources. 
 

Mis à jour le 27 juillet 2022